Contrat de relance de transition écologique

L’État investit 56 millions d’euros pour Toulon et sa métropole

Le Premier ministre était, ce samedi 15 janvier, dans la capitale du Var pour signer avec le maire de Toulon un contrat de relance de transition écologique. Il permet de financer 14 projets dont la rénovation de l’opéra, l’électrification des quais du terminal Toulon Côte d’Azur ou le futur quartier qui devrait voir le jour sur le site de l’ex arsenal du Mourillon.

« Le citoyen de Toulon que je fus ne peut que souligner la manière dont la ville a évolué par rapport à ce qu’elle était dans les années 90. Je constate que Toulon s’est transformée positivement. Il n’y a aucune raison pour que l’État n’accompagne pas toutes ses évolutions », a souligné Jean Castex, Premier ministre, lors de sa visite toulonnaise, ce samedi 15 janvier. Pour accompagner les transformations de la commune et plus largement celles de la métropole Toulon Provence Méditerranée (TPM), le chef du gouvernement s’est engagé à cofinancer, à hauteur d’un milliard d’euros, « un ensemble de projets qui seront déployés jusqu’en 2026 ».

Rien que pour l’année 2022, l’Etat apporte son concours sur 14 projets métropolitains, ce qui représente une enveloppe de 56 millions d’euros. Le contrat de relance de transition écologique (CRTE), signé en préfecture du Var, est le 700e sur les 854 prévus par l’État. Pour la ville, sont concernés par le CRTE l’acquisition de la maison de la créativité (5 million d’euros), l’électrification des quais du terminal Toulon Côte d’Azur (3,175 millions d’euros), la rénovation globale de l’opéra (2,994 millions d’euros) et la rénovation du bâtiment de l’Évêché (638 000 euros).

« C’est ce pack qui avance, qui permet aujourd’hui à notre territoire de se développer. Nos actions sont complémentaires et interdépendantes », a indiqué Hubert Falco, maire de Toulon et président de la métropole TPM.

111 millions d’euros pour l’hôpital

Arrivé vendredi soir en terres toulonnaises, le premier ministre a, comme il a pris l’habitude de le faire depuis le début de la crise sanitaire lors de ses déplacements en province, visité l’hôpital de Sainte-Musse. Au chevet du personnel et des patients, il a annoncé une aide de 111 millions d’euros. Une enveloppe, qualifiée comme « bouffée d’oxygène », par Hubert Falco, qui devrait permettre à la fois d’apurer l’emprunt toxique qui plombe les finances de l’établissement public depuis son inauguration en 2011 et de financer la modernisation de la plateforme technique.

Balade et bons souvenirs dans les rues du Mourillon

Après avoir paraphé le contrat en préfecture, Jean Castex accompagné d’Hubert Falco, d’Évence Richard, préfet du Var et de Jacquelin Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires est allé sur le terrain, prendre la mesure des futurs projets concernés. Première halte à l’opéra dont le foyer Campra est en cours de restauration. Celui qui fut le « Grand théâtre » fermera ses portes à la fin de la saison 2023 pour une rénovation de fond en comble. Second arrêt, allée de l’Armée d’Afrique pour découvrir les nouveaux bus hybrides roulant au gaz naturel. Il faut dire que le futur bus à haut niveau de service bénéficiera de la plus grosse contribution avec près de 40 millions d’euros sur les 56 millions que compte l’enveloppe. « En 2022, 50% de notre flotte sera composée de bus propres alors que la loi sur la transition écologique impose d’en avoir au moins 25% en 2025 », a expliqué le premier magistrat, avant de préciser, planches à l’appui, les contours du nouveau quartier qui devrait voir le jour sur les friches de l’ancien arsenal du Mourillon.

Le Mourillon, un quartier dont le Premier ministre a été l’un des habitants de 1996 à 1999 et qu’il a souhaité redécouvrir le temps d’une balade à pied, prenant de court le protocole. Sous le soleil levant de ce samedi matin, il est retourné voir son ancien logement puis a tenu à saluer les commerçants à proximité et les revendeurs de la place Émile-Claude, à leur grande surprise et à la plus grande joie des passants avec qui Jean Castex a partagé quelques selfies : « je peux difficilement cacher ma joie d’être à Toulon ! »

Actualités 

Actualités

Une maison de caractère au charme désuet au fond du parc boisé de la Florane qui s’étend sur 10 000 m²… C’est là que les familles du quartier confi

C’est dans la rue d’Alger, qui constitue la colonne vertébrale du cœur de ville, que s’est installée King Jouet.

Après un an et demi de travaux, la salle emblématique de l'Opéra a été inaugurée vendredi 16 septembre.

Le parc de la Loubière, qui a ouvert ses portes dans la soirée du 14 septembre, vient s’ajouter aux 516 hectares verts de Toulon, dont 140 aménagés