Réouverture des Halles

Une invitation à la gourmandise

Les Halles de Toulon ont rouvert leurs portes. Ce lieu emblématique du centre-ville de Toulon, rénové dans le respect de son histoire, a été inauguré ce vendredi 10 septembre par Hubert Falco et l’ensemble des partenaires du projet(*). Des animations sont prévues durant tout le week-end.

Là tout n’est que vie et odeurs, saveurs, couleurs et gourmandises. Depuis ce vendredi matin, les Halles de Toulon, dites Halles gourmandes sont revenue à la vie. Une vie bruyante, joyeuse, passionnée, provençale où tout se passe dans le verbe et dans le geste. Les étals ont changé. Se sont modernisés. Les commerçants ont évolué. Mixent les produits, le salé et le sucré. Titillent papilles et narines. Mais reste l’essence même de ce que sont des halles : un lieu de partage et de convivialité où « vous y êtes toutes et tous chez vous, où l’on y trouve les bons produits pour les festins et les repas de famille », a souligné Hubert Falco, lors de l’inauguration des lieux.

« Les gens de ma génération ont connu les halles grouillantes de chalands et de commerçants. Les Halles de Toulon, c’est un peu ma « petite madeleine » à moi ! » a poursuivi le premier magistrat. Dans ces Halles gourmandes du XXIe siècle, on n’est pas à la « Recherche du temps perdu ». On ne cherche même pas à le remonter. On le conjugue au présent et surtout au futur. Du passé, on a conservé l’âme et l’identité des lieux et tout particulièrement d’un des plus beaux édifices de la ville. Les travaux de rénovation ont été confiés au cabinet Cimaise Architecture qui a su conserver l’esprit Art déco du bâtiment moderne et décrié à l’époque de sa construction.

Un cachet et une âme préservée

Sous les voûtes de cette cathédrale de béton, les jambons corses suspendus côtoient les huîtres, les bouteilles de vin du caviste bien alignées interpellent les pains aux olives du boulanger, les macarons dialoguent avec des tartelettes à la figue, les fromages affinés tutoient les vinaigres à la pulpe de fruit. Cette communion de produits locaux et artisanaux est mise en lumière par des baies vitrées agrandies et un éclairage zénithal qui ne surchauffe pas la salle et ses 250 places assises.

« Le « concept de Halles gourmandes » de la Société Biltoki qui a déjà fait ses preuves dans d’autres villes, ne pouvait pas mieux cadrer avec notre philosophie, a poursuivi Hubert Falco. Leurs gérants, convaincus par la nouvelle dynamique du centre-ville de Toulon, ont tout de suite compris le potentiel du bâtiment et de sa conception « Arts Déco » emblématique des années 30. Séduits par son originalité et sa forte identité, ils ont parfaitement intégré l’idée de préserver son cachet, son âme malgré les exigences de fonctionnalité incontournables aujourd’hui dans le commerce de bouche ».

Le cœur de la ville bat à nouveau

Fermé en 2001 après le départ en retraite des deux dernières revendeuses restantes, le bâtiment vient de se réveiller d’un long sommeil de 20 ans. Avec lui, c’est tout un quartier qui revient à la vie. Depuis quelques années, le centre-ville redevient un lieu agréable : « La reconquête de notre cœur de ville, c’est 20 ans de travail et de réflexions. Il a fallu d’abord s’occuper du bâti. Le programme de rénovation urbaine a permis de réhabiliter et de créer des logements sains et lumineux, de refaire les rues, redessiner les places et apporter les équipements publics qui manquaient. Parallèlement à cet effort de reconstruction et de requalification du bâti, il fallait également relancer son attractivité. C’est donc en misant sur la jeunesse avec le retour des étudiants en cœur de ville et la culture que nous avons donné aux gens l’envie de revenir dans un centre-ville qui a renoué avec la convivialité. Nous leur avons proposé de s’y cultiver, de s’y instruire, de s’y divertir, d’y vivre, d’y travailler et par là-même, d’y consommer, d’y dîner, d’y déjeuner… Il reste encore beaucoup de choses à faire, a précisé Hubert Falco, avant d’annoncer comme une promesse : le meilleur reste à venir ».

En clin d’œil à ce passé recomposé, c’est avec la petite-fille d’Ernest Bloch, adjoint au maire de l’époque Émile Claude et à l’origine de la construction des Halles qu’Hubert Falco a coupé le ruban tricolore, officialisant ainsi leur réouverture et permettant au public venu en nombre de découvrir ou de redécouvrir les lieux.

 

(*) Les Halles ont été inaugurées par Hubert Falco, maire de Toulon et président de la métropole Toulon Provence Méditerranée ; Ludovic Castillo, président du Directoire d'Altaréa Commerce ; Thierry Bazin, directeur régional adjoint Banque des Territoires CDC ; Romain Alaman, cofondateur de Biltoki; et Jean-Rémy Mulattieri, capitaine des Halles.

Sur les 1 000m² de surface commerciale sont répartis 25 étals. À ce jour, 4 sont encore en attente de commercialisation. Sont présents : une boucherie / charcuterie, une boulangerie, un café, un caviste, 3 étals proposant une cuisine inspirée des produits vendus sur le marché voisin, 2 commerçants proposant des douceurs, une fromagerie, 2 poissonniers / écaillers, un primeur, 10 épiceries / traiteurs, un volailler.

En savoir plus 

Les Halles sont ouvertes 6 jours sur 7. Fermées le lundi, elles sont ouvertes du mardi au jeudi de 8h30 à 14h30 et de 16h30 à 19h30, les vendredi et samedi de 8h30 à 22h30 et le dimanche de 8h30 à 16h00.

Actualités 

Actualités

Malgré plusieurs reports liés à la crise sanitaire, une enquête mobilité est lancée en septembre 2021 sur les 44 communes composant le bassin des d

Plus de 8 000 personnes ont poussé les portes du Palais des Congrès Neptune et arpenté les allées de la 2e édition du Forum des associations.

Pour ce week-end d’inaugural, les Halles Esther-Poggio nouvelle formule, ont fait le plein.

Les Halles de Toulon ont rouvert leurs portes.

En sommeil depuis plus de 20 ans, les Halles de Toulon vont rouvrir leurs portes le 10 septembre prochain.